La première moitié de l’année 2019 a été marquée en France par des phénomènes atmosphériques extrêmes pouvant entrainer d’importants dégâts dans les vignobles. En 2019, dans le cadre des projets Life ADVICLIM et AVVENIR, 20 capteurs de température ont été installés dans la région viticole de l’Entre-Deux-Mers. Ces capteurs enregistrent les températures minimales et maximales selon un pas de temps horaire et ont été installés dans la vigne à une hauteur de 1m50 du sol. L’objectif est d’étudier la variabilité spatiale des températures en fonction des caractéristiques locales (ex : altitude, pente, exposition…).

Lire la suite de l’article

 

Université Rennes 2 Le Centre national de la recherche scientifique L’Institut Français de la Vigne et du Vin Inra Hochschule Geisenheim University Plumpton college Bordeaux Sciences Agro Universitatea de Ştiinţe Agricole şi Medicină Veterinară 'Ion Ionescu de la Brad' ecoclimasol