Cartes

Elles sont le résultat d’un modèle géostatistique utilisant des variables topographiques et des données de températures issues des réseaux de capteurs Adviclim (Le Roux et al., 2017). Ces indices bioclimatiques spatialisés, calculés sur le cycle de la vigne ou seulement un mois avant la récolte, sont utiles pour évaluer les effets de la variabilité spatiale des températures sur la variabilité spatiale de la maturité et de la qualité des raisins. L’indice Huglin montre une bonne relation avec le potentiel de la teneur en sucre du raisin. L’indice de fraîcheur nocturne calculé autour d’un mois avant la récolte caractérise les potentialités qualitatives (polyphénols, arômes, couleur), les températures nocturnes élevées étant plutôt défavorables.

Université Rennes 2 Le Centre national de la recherche scientifique L’Institut Français de la Vigne et du Vin Inra Hochschule Geisenheim University Plumpton college Bordeaux Sciences Agro Universitatea de Ştiinţe Agricole şi Medicină Veterinară 'Ion Ionescu de la Brad' ecoclimasol