Activités de dissémination et de communication

Objectifs

L’objectif principal des actions de dissémination et de communication est de s’assurer que les résultats du projet LIFE-ADVICLIM sont largement diffusés auprès des acteurs pouvant être concernés par le projet : la communauté scientifique, les professionnels du monde viticole, les autorités locales, les acteurs de la recherche et le grand public.
Un plan de communication, élaboré par l’IFV et l’UR2, a défini les procédures, les activités, les outils et l’identité visuelle du projet.

Outils et matériaux

De nombreux outils et matériaux sont développés dans le but de diffuser, à un large public, les découvertes, les résultats et les méthodologies du projet.
En plus du logo du programme LIFE, le logo du projet ADVICLIM est présent sur chaque support (produit, rapport…).

Un site internet, un profil Facebook et Twitter, informent les différents publics sur le projet ADVICLIM et plus spécifiquement, sur ses partenaires, ses objectifs, ses méthodologies, ses nouvelles. Ces informations sont aussi compilées et envoyées aux parties prenantes via une newsletter d’une page, tous les six mois.
Des supports informationnels sont diffusés : un prospectus informant des objectifs du projet, de ses activités et résultats sert de support papier durant les activités de réseaux du projet. Un Layman’s report sera publié en fin de projet (2019) et aura pour but d’expliquer les objectifs, les différentes actions et les résultats du projet au grand public, en anglais ainsi que dans la langue nationale des partenaires.
Afin d’attirer l’attention des parties prenantes locales et des visiteurs sur le projet ADVICLIM et le programme Life+, des panneaux explicatifs sont implantés sur chaque site de démonstration et sur des lieux stratégiques préalablement choisis.

Activités

Différents types d’activités sont développées selon les besoins de chaque public cible :

Grand public
Un réseau de parties prenantes est identifié. Les parties prenantes sont invitées à assister à des présentations Internationales et Européennes qui ont pour but de promouvoir et de présenter les résultats du projet. De fortes relations ont été développées avec les Médias pertinents, spécialisés et non-spécialistes (journaux papiers, chaînes TV, stations de radios…) afin de s’assurer une large publicité. En parallèle de la réunion finale du Comité de Pilotage du projet, l’Institut Français de la Vigne et du Vin organisera une conférence internationale et publique afin d’introduire les résultats du projet, mais aussi, de créer un lieu d’échange autour des politiques internationales concernant le changement climatique et les enjeux de la viticulture.

Acteurs de la recherche
Plus spécifiquement, notre projet vise le transfert de la connaissance à la communauté scientifique. Les résultats du projet feront l’objet de publications scientifiques. Les découvertes faites autour du projet seront aussi diffusées aux étudiants diplômés. Dans ce but, nous développerons un module de formation qui sera disponible sur le site internet du projet.

Opérateurs de la filière
A la fin du projet, le rapport du projet sera publié sur le site internet. Il contiendra les descriptions et les informations nécessaires sur les techniques et méthodes développées et mises en œuvre au cours du projet lors des phases de démonstration.

Communautés locales
Les communautés locales sont aussi invitées à participer aux ateliers nationaux où chaque partenaire présentera le plan d’action mis en œuvre localement, les outils et la méthodologie développés ainsi que les découvertes du projet.

En parallèle, des journées de présentation seront proposées sur chaque site de démonstration. Au moins un jour sera dédié à la sensibilisation du public aux questions environnementales, afin de renforcer les valeurs à la fois des citoyens et des décideurs sur les enjeux du changement climatique et de soutenir les initiatives d’atténuation. Ces événements, consisteront en des visites guidées sur les sites de démonstration. Les autres jours seront dédiés aux professionnels du monde viticole et se concentreront sur les processus spécifiques afin de réduire les émissions de GES de la viticulture. Sur chaque site pilote, les présentations seront réalisées à la fois en termes professionnels et techniques, et porteront sur les possibilités d’adaptation et les mesures à adopter pour réduire les GES.

Responsables de l’action

Sophie Penavayre

Sophie Penavayre

 

 

Chargée de mission Environnement, Développement Durable et Territoires
Institut Français de la Vigne et du Vin
sophie.penavayre@vignevin.com

Timothée Chareyre

Timothée Chareyre

Direction de la Recherche et de la Valorisation
Université de Rennes 2
timothee.chareyre@univ-rennes2.fr

Livrables

Université Rennes 2 Le Centre national de la recherche scientifique L’Institut Français de la Vigne et du Vin Inra Hochschule Geisenheim University Plumpton college Bordeaux Sciences Agro Universitatea de Ştiinţe Agricole şi Medicină Veterinară 'Ion Ionescu de la Brad' ecoclimasol