Un climat plus chaud et plus ensoleillé que les normales de saison pour un mois de Mars, a engendré un débourrement plus précoce pour la plupart des cépages présents dans le vignoble de Rock Lodge. La seconde moitié du mois d’Avril a atteint des températures relativement fraîches pour des températures printanières. Dans la nuit du 26 Avril, les températures nocturnes extrêmement basses ont engendré des gelés sur la majeure partie des cépages. Résultats, plus de 80% des bourgeons ont été détruits. La plus grande proportion des bourgeons ravagés par les gelés, se trouvaient sur les cépages qui ont joui d’un débourrement précoce.  Les capteurs présents dans le vignoble de Rock Lodge ont enregistré des températures nocturnes allant jusqu’à -5.8oC. Cependant, un second débourrement semblait être prometteur grâce à un mois de Juin et Juillet assez chaud. Malheureusement, la météo du mois d’Août, Septembre et Octobre a été fraîche et humide, ce qui a ralenti la période de véraison et a été idéale à la prolifération du Mildiou et du Botrytis.  La présence d’Oïdium sur les feuilles des vignes a aussi été pire que l’année dernière mais n’a pas eu de graves conséquences sur les vignes. Pendant le mois d’Août et Septembre, à peu près 250 mm d’eau au total, est tombé sur le vignoble avec une fréquence quasi-quotidienne. Un autre problème a cependant touché le vignoble de Rock Lodge lors de la récolte, le moucheron asiatique (Drosophila suzukii) été présent en grand nombre dans le vignoble, endommageant les cépages rouges et plus précisément le cépage de l’Acolon. Un moucheron à surveiller l’année prochaine. En général une année assez délicate sur le terme de la production.

Université Rennes 2 Le Centre national de la recherche scientifique L’Institut Français de la Vigne et du Vin Inra Hochschule Geisenheim University Plumpton college Bordeaux Sciences Agro Universitatea de Ştiinţe Agricole şi Medicină Veterinară 'Ion Ionescu de la Brad' ecoclimasol